Partagez|

Entretient avec un fou ? [PV Cid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


« Gils : 204
« Messages : 20
» Localisation : Ivalice
» Objectif : Remonter sur le trône de Menethil et protéger son peuple.
avatar
Aäron Auredhir Menethil • The uncrowned king
MessageSujet: Entretient avec un fou ? [PV Cid] Mar 3 Déc - 3:16



Un pas puis un autre, un jumeau le suivant alors que tu vagabondais en ce lieu, tes mains jalousement blottis en chacune de tes poches. Tu errais ainsi, sans le moindre but en cet instant alors que le temps s'écoulait, alors qu'un après midi naissant ne cessait de se profiler en ce ciel de par un soleil à son zénith. Isolé de tout, libre en ce bois, tu te contentais de savourer l'ironique liberté dont tu avais dramatiquement hérité depuis voilà deux ans. Ton regard se portant tantôt aux cieux, tu ne savais quoi faire, délibérément perdu en ce lieu aussi sublime que traître de par le myste qui gorgeait cette forêt. Le myosotis de tes iris se perdant tantôt en une vaine contemplation, tu vins finalement t'échouer le long d'un arbre, ton dos se heurtant doucement à l'écorce de cette plante ta tête ne tardant à suivre se mouvement de laisser aller tandis qu'un las soupire s'extirpait petit à petit de tes lèvres. Perdu dans tes songes, ta vue se portant vers cette horizon autant obstrué par la toison d'or de cette entité magique, du myste que par la grandeur de ces végétaux. Tu te contentais dès lors de savourer un silence qui aurait pu paraître aussi oppresseur que délectable en un tel lieu, en un endroit que peu d'humains avaient osé fouler.

Carrure rompu, tu repensais à ton vécu, à ces dernières années, à ton futur bien plus incertains que jamais et surtout à cette pierre, cette maudite chose qui ne t'avait apporté que malheur mais qui paradoxalement te permettait ainsi en ce jour, en ces temps de vagabonder sans la moindre crainte en ce bois des charmes ce nithilite dévorant le myste et ainsi ses éventuels illusions. Neige omniprésente, sol immaculé sur lequel tu trônais, tu te questionnais encore et encore … Tourmentant une nouvelle fois ton esprit, ou plutôt comme en soit à l'accoutumé. Tu n'étais plus roi, tu n'étais plus rien, tu n'avais pas plus d'importance qu'un quelconque habitant d'Ivalice mais tu te meurtrissais malgré tout d'un questionnement aussi vain qu'artificiel. Un énième soupir franchissant le seuil de tes lippes tandis que ta tact s'amusait spontanément avec cette neige tu ne tardas à arquer un sourcil, ton visage se redressant sous ce geste. Un bruit si familier et une silhouette rompant calmement mais sûrement le myste, tu t'étonnais de voir une personne en cet endroit. Homme arrivant ta hauteur après un bref instant, tu ne tardas à le dévisager, ampli d'une curiosité des plus naturelles, des plus innés à tout être. Sur ce tes lèvres se révoquèrent, laissant ainsi ouïr le son de ta voix.

« - Un hume dans le bois des charmes, ce n'est pas des plus communs. Simple question de curiosité, à qui ai-je l'honneur ? »

Une simple phrase, quelques palabres, peut aurait il mieux fallut que tu gardes ces mots pour toi … Non, au point où tu en étais un tant soit peu de discussion et une nouvelle connaissance ne pouvait te faire de mal. Mais après tout le temps allait te dire par la suite si tu avais raison ou non.

Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 244
« Messages : 47
avatar
Cidolfus Demen Bunansa • Babbling Fool
MessageSujet: Re: Entretient avec un fou ? [PV Cid] Ven 6 Déc - 20:31






De fins et capricieux flocons tombaient sur les arbres centenaires du bois des charmes, se confondant parfois avec le brouillard de myste qui flottait sur le sol, rendant trouble l’horizon a quelques pas à peine devant soi. Et dissimulé en son sein, une faune sauvage et agressive rodait, à l’affût de la moindre faiblesse susceptible d’épancher le temps d’un instant leur soif de sang et de chair fraiche.

Et, au milieu de ces sombres lieux, marchant d’un pas léger, presque enjoué, un promeneur inopportun étalait son babillage joyeux, inconscient du danger. De temps en temps il s’immobilisait brutalement, les sourcils froncés pris en pleine réflexion, puis, pris d’une illumination, reprenait sa route en s’exclamant, se réclamant, s’écriant. Et pendant ce temps, les monstres s’agglutinaient à la frontière du myste, le fixant avec envie, la bave à la gueule, salivant à l’avance du repas.

« Aah ! Tant de myste encore indompté ! Quel gaspillage ! »

A ces mots, comme pour répondre à la provocation, le  myste se densifia, allant jusqu’à totalement occulter la vision du pauvre fou. Et les monstres n’en attendaient pas plus pour se jeter sur lui avec sauvagerie, faisant par avance cliqueter leurs mâchoires pourvus de multiples crocs. C’en était finis de l’homme…

« Pchhh » Soupira-t-il méprisamment.

Il agita sa main devant lui comme pour chasser un insecte particulièrement agaçant puis, avec une dextérité surprenant pour son âge et son comportement précédent, dégaina un long fusil qu’il brandit sur son coté et, en appuyant sur la détente, en sorti un laser qui percuta la première créature, la détruisant purement et simplement dans une explosion dans le souffle dispersa la brume et les autres attaquants furent balayer sans le moindre effort.

« Tttt Tttt Tttt ! » S’exclama-t-il avec l’air d’un parent réprimandant patiemment son enfant turbulent.

Il eut alors un mouvement impatient.

« Comment voulez-vous que je réfléchisse dans ces conditions !!! »

Excédé, il s’acharna à éradiquer toute trace de la présence des monstres l’ayant agressé, et bientôt un sourire satisfait s’épanouit sur son visage et il reprit sa route tranquillement.

« Il doit y avoir un moyen de transformer tout ce jolie petit brouillard en quelque chose de beaucoup plus terrifiant… »

Le Chaos pourrait le faire…

« Oui mais comment le contrôler ? »

Il le sait lui…

« Certainement mais personne ne sait où il est … »

Il se figea brusquement et se tourna d’un quart de tour vers la gauche et pris soudain un air pensif. Car à une dizaine de mètre se trouvait un jeune homme adossé contre un arbre…

« Tiens tiens… c’est intéressant.. » marmonna le fou tandis que son cerveau tournait à plein régime.

« Et si… ? … Mais oui… c’est ça… »

S’employant à prendre un air civil, il s’approcha du jeune homme en écartant les bras et en s’adressant à lui comme à un vieil ami.

« Oh ! Mais que vois-je ? Un congénère humaine dans ces lieux ? Quel heureux hasard ! Je suis le Dr Cid, et quand l’humeur me prend, j’aime à venir me promener dans cette magnifique forêt. Et vous êtes ? »

Mais peu importait en fait l’identité du jeune homme, car le Dr Cid avait déjà décidé d’en faire son premier sujet d’étude du phénomène du Chaos… Mais cette histoire n’avait rien laissé au hasard et le vieux fou ne savait pas qu’il avait autant de raisons de se réjouir que d’être prudent, car ceux qui n’ont rien a perdre sont les plus virulents…

Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 204
« Messages : 20
» Localisation : Ivalice
» Objectif : Remonter sur le trône de Menethil et protéger son peuple.
avatar
Aäron Auredhir Menethil • The uncrowned king
MessageSujet: Re: Entretient avec un fou ? [PV Cid] Sam 7 Déc - 3:21

Entretient avec un fou ?



Un pas puis un autres, sa silhouette étant quasiment à ta hauteur, tu te contentais ainsi de le dévisager sans la moindre parole en un silence comme … Religieux ou plutôt devrait on dire des plus pesants. Ta curiosité se mêlant à un soupçon de suspicion tu n'avais fait que très peu attention à ces paroles, étant bien plus pragmatique en ce genre de situation ou plutôt face à ce type de personne. Ton regard balayant son enveloppe charnelle, tu n'étais point étonné par sa tenue et surtout son comportement lorsque tu entendis le titre de docteur dans le méandre de ces dires. Attitude des plus … Pittoresques peut être à tes yeux, tu n'avais tardé à déceler le fait qu'il y avait comme un semblant de duperie en ces faits et gestes. Dès lors tu te redressas quelque peu, toujours adossé à ce même arbre millénaire, tes bras venant trouver refuge le long de ton torse, s'entrecroisant alors que tes sourcils se froncèrent sous une méfiance qui ne faisait que croître, parfois il fallait peut être mieux laisser les choses comme elles sont. Cependant tu ne pouvais rester éternellement mue en cet instant.

« - Aredhel d'Archadia, visiblement je ne suis pas le seul à avoir pour lieu de repos cet endroit. Mais en temps que docteur je pense que vous n'êtes pas là seulement pour la beauté du lieu. »

Fausse identité, ceci n'était que normal en guise de réponse, en ce quotidien que tu vivais depuis plus de deux ans. Pour ta survie personne ne devait savoir qui tu étais réellement hormis peut être pour des fidèles ou encore amis les plus intimes quoi que même ceux-ci n'avaient point cet honneur certaines fois. Te redressant définitivement, ta carrure faisant écho à la sienne, ta curiosité s'attarda enfin sur l'arme de ton congénère humain alors que tu commençais un peu plus qu'à l'accoutumé à te soucier de ta survie même si tu ne connaissais rien sur la personne de ce fameux Dr Cid, même si ses multiples façon ne pouvait qu'être l'esquisse d'une santé mentale des plus déficientes en cet homme. Penchant doucement mais sûrement la tête par la suite, tu ne cessais de réfléchir encore et encore à son titre, un membre de l'académie ? Non ceci était peu probable à tes yeux et de surcroît son style vestimentaire ne convenait point à celui de leur monde d'accueil, scientifique d'Archadia ? Sans doute quoi que tu n'en avais la totale certitude. Tes lèvres se révoquant afin d'offrir à ce lieu mais aussi à ton interlocuteur de nouvelles palabres, tu désirais au moins une chose avant d'éventuellement voir tout ceci devenir un simple duel pour ta survie, en connaître plus sur sa personne.

« - En ce lieu il ne peut y avoir qu'une seule et unique chose d'intéressante pour un homme comme vous, je suppose que vous êtes ici pour le myste et surtout son étrange faculté à créer des mirages aux effets des plus assassins ou alors encore pour étudier sa corruption de par le chaos non ? »

Bras toujours joins le long de ton buste, l'une de tes mains s'aventurant à l'intérieur de la veste que tu portais afin de subtilement trouver le refuge d'un fourreau ou quelconque étui dans lequel reposait l'une de tes armes de prédilection, cette fameuse dague ornée de cette gemme, de ce nethicite qui t'avait tant causé de mal mais qui paradoxalement te permettait de t'aventurer en ce lieu gorgé de myste. Prêt à dégainer ton arme à tout moment, à riposter à une quelconque chose que tu savais inéluctable. Mais au fond malgré tout tu trouvais tout ceci si comique … Le destin semblait comme s'acharner encore et encore sur ta personne en ces dernières années, à croire que quelqu'un voulait ta mort.

« - Mais j'ai un conseille, ne cherchez pas à  … Comment dire, trop vous amuser avec le myste, à force de jouer avec le feu on s'y brûle. »

Léger sourire des plus taquins venant petit à petit étirer les traits harmonieux de ton visage, tu ne pouvais maintenant qu'attendre une chose, voir quelle tournure allaient prendre ces événements aussi étrangers semblaient ils être. Finalement, plus que jamais, puisse la chance te sourire en cette situation enfant de Menethil.

Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 244
« Messages : 47
avatar
Cidolfus Demen Bunansa • Babbling Fool
MessageSujet: Re: Entretient avec un fou ? [PV Cid] Dim 8 Déc - 16:17




Le spécimen semblait en parfaite santé et au meilleur de sa forme malgré ce qu’aurait pu indiquer sa posture. C’était important pour un scientifique de mener ses expériences sur un sujet en bonne santé, essentiellement pour que toute les données soient fiables. Le Dr Cid n’écoutait qu’à moitié le babillage de son sujet, trop occuper à l’évaluer des yeux en réfléchissant à la meilleure démarche à suivre. Mais un mot attira son attention.

« Ah oui… le myste ! Quelle merveilleuse création que le myste… ! Cette texture, ce manteau d’illusion ! Et cette puissance effroyablement dévastatrice qui l’agite quand on le tourmente ! Comment ne pas être conquis ? »

Il brassa de l’air, comme pour l’attraper et y capturer cette matière dont il faisait l’éloge, mais ne parvint qu’à le disperser tandis qu’un air sombre se peignait sur son visage. Cette puissance dévastatrice qui l’avait dévoré de l’intérieur, il la connaissait bien cette douce amie…
Il sera le poing sur ce vide qu’il avait capturé et un sourire féroce pris forme.

« Chaos… Qu’en connaissons-nous ? Quelle arrogance pour un jeune imbécile de votre espèce de le juger ?! »

Il éclata d’un rire sinistre qui glaça jusqu’au sang de la plus féroce des créatures rodant dans l’ombre.

« Oui…. Oui c’est vrai ! Le sujet de l’expérience n’a pas son mot à dire dans le travail du scientifique !!! Garde-toi de me décevoir, j’attends beaucoup de cette rencontre ! » s’écria-t-il avec un jubilation hilare.

Cid se saisi de son arme et la brandit vers toi, réajustant ses lunettes de son autre main tandis que le canon se chargeait d’énergie.

« Voyons si en te trouant la peau cela en fera sortir du Chaos !!! »

Il fallait bien commencer ses expériences d’une manière ou d’une autre, il y avait largement de spécimen sur cette terre pour qu’il ne se retrouve jamais à cour de sujet de toute façon… Et il fit feu.


Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 204
« Messages : 20
» Localisation : Ivalice
» Objectif : Remonter sur le trône de Menethil et protéger son peuple.
avatar
Aäron Auredhir Menethil • The uncrowned king
MessageSujet: Re: Entretient avec un fou ? [PV Cid] Lun 9 Déc - 1:50

Entretient avec un fou ?



Tes sourcils se fronçant petit à petit, comme un semblant de réponse à chacune de ses palabres, à chacune de ces réprimandes qu'il osait te lancer. L'atmosphère se faisant subitement bien plus pesante, tu t'apprêtais à riposter à un quelconque de ces gestes même si en ce même instant tu rigolais intérieurement, amusé par ses façons mais aussi ses nombreux dires sur ces entités qui régissaient notre monde tel le myste et son détracteur le chaos. Après tout rencontrer un fou qu'importe le contexte te conforter en une chose, en une pensée des plus moqueuses, il y avait encore plus perdu que toi en ce monde visiblement mais sur un tout autre point, domaine. Quel était le mieux ? Avoir tout perdu ? Ou encore être douteux de l'aspect mental ? Pour ta plus grande chance paradoxalement tu en avais la réponse vivante, quoi que bien trop à ton goût. Arme pointée vers toi, lumière naissante en son emboue, tu n'avais point porté attention à ses paroles, bien trop absorbé par un souhait, un désir des plus classiques pour un être de chaire et de sang, survivre face à cette menace imminente.

Tes lèvres se mouvant bien plus rapidement qu'à l'accoutumé, ta personne réalisant tout simplement l'incantation d'un sort afin de te défendre. Il finit par faire feu alors que par pur réflexe tu te jetas sur le côté le projectile caressant malgré tout ton épaule mais sans avoir l'effet total estompé. Crampe bien présente malgré tout, ton sort, la barrière que tu avais incanté avait bien encaissé l'agression de ton interlocuteur, ne lui offrant point le droit de voir le pourpre de ton sang, ta veste n'ayant pas eu quand à elle cette chance, une fumée trouvant naissance en ce tissu consumé par l'énergie de son arme. Mais tu n'avais point le temps de te lamenter, ta carrure ayant trouvé refuge derrière l'un des nombreux arbres qui peuplaient ce lieu. Juron se détachant de ta bouche, tu empoignas une bonne fois pour toutes cette arme blanche que tu portais, cette lame n'ayant certainement pas l'intention d'un simple gibier bien au contraire. C'est donc sur cette pensée que ton sourire se raviva alors que tu lui lanças cette pique.

« - On m'a toujours dit que l'on est jamais mieux servi que par soi, voyons si ta personne n'est pas pourri par le chaos l'ancêtre. »

Ainsi le bal sanglant pouvait dès lors commencer. T'élançant de derrière ce refuge, cet amas de bois qui te servait de protection temporaire, ta dague trônait fermement au sein de l'une de tes mains, tes doigts entrelaçant ce nethicite tandis que sa jumelle balaya brièvement l'air comme toute personne adepte de la magie pouvait le faire afin d'attiser un sort là où ton enveloppe charnelle se voyait choyé par le myste sacrifié à ce pouvoir quittant ton être. Brasier incandescent trouvant naissance juste en face de ta personne en guise de royale escorte de ta carrure, ces flammes ne tardèrent à s'élancer envers celui qui souhaiter attenter à ta vie alors que te trouvais juste derrière celles-ci, les suivant afin de déchiqueter par la suite l'enveloppe charnelle de ta proie ne voulant lui laisser le moindre répit. Si ce n'était ce feu qui allait lui offrir douleur et réprimande, ta lame comptait quand à elle goûter à son sang. Le feu ou l'acier, quel choix allait il faire, ou arrivera il tout simplement à rendre chacune de ces menaces vaines ? Il est aisé de s'attaquer à un roi, encore faut il ne pas omettre qu'en un monde qui a connu la guerre, la mort n'est qu'un quotidien que chaque être a appris à dompter.

Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 244
« Messages : 47
avatar
Cidolfus Demen Bunansa • Babbling Fool
MessageSujet: Re: Entretient avec un fou ? [PV Cid] Ven 13 Déc - 11:32


Hélas les coups ne portèrent pas leur fruit et s’échouèrent un peu partout sauf sur sa cible.

« Hum… agile n’est-ce pas ? Mais pas de quoi casser trois patte à un canard » marmonna Cid avec un sourire entendu tandis que le jeune homme trouvait refuge derrière un arbre.

Il faudrait qu’il pense à se procurer des appareils de mesures pour sa prochaine expérience. Rêveusement il songea qu’il lui faudra probablement construire ses propres machines afin de mesurer la concentration de Chaos dans l’air… Pour vérifier leur fonctionnement il faudrait aussi qu’il trouve un endroit envahi par le  Chaos… De belles perspectives pour l’avenir !

L’instant d’après, il remarqua une boule de feu qui fondait droit sur lui, l’interrompant dans ses pensées, ce qui était l’équivalent pour lui d’un crime de lèse-majesté ! Brandissant son arme devant lui, il la laissa charger jusqu’à la toute dernière seconde avant de faire feu droit sur l’attaque ennemi.


La rencontre des deux énergies engendra une onde de choc qui le fit sourciller, et lui fit même reculer d’un pas en protégeant ses yeux avec son bras libre.

« Et bien et bien ! Ça se chauffe on dirait ! Mais c’est encore de l’amateurisme, très cher sujet. Il est temps de t’apprendre à faire feu de tout bois ! »

Joignant le geste à la parole, Cid enclencha le tire automatique de son canon, qui se mit à cracher du feu sans distinction, sans discernement, sans que le scientifique ne tente de la maitriser. Monstre, branche, arbre, rien ne fut épargné, même la roche et la terre se mirent à gicler dans tous les sens. Les troncs prirent feu et les flammes se mêlèrent avec le myste pour former une fournaise digne de l’enfer, tandis qu'a quelque mètre du sol se formait un arc en ciel à l'envers, dont les couleurs inversé et fluctuante partaient d'un rose pourpre et allaient jusqu'à un bleu d'encre saignant.

Et au milieu de ce chaos bien humain, Cid riait à gorge déployé, d’un rire dément à glacer le sang, les yeux révulsé, les pupilles n'étant plus que de minuscule points se perdant dans l'éternité de sa folie...


Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 204
« Messages : 20
» Localisation : Ivalice
» Objectif : Remonter sur le trône de Menethil et protéger son peuple.
avatar
Aäron Auredhir Menethil • The uncrowned king
MessageSujet: Re: Entretient avec un fou ? [PV Cid] Mar 17 Déc - 3:17

Entretient avec un fou ?



Déflagration, éventail de couleur trouvant naissance sous le contact ardent de ces deux projectiles. Tu t'arrêtas dans ta course, tes yeux se plissant naturellement sous un excès de lumière, sous cette lueur bien trop intense alors que l'une de tes mains prit place devant ton faciès cherchant à le protéger de ce brasier qui succombait petit à petit. Léger sourire venant étirer tes lèvres, ornant ton visage, tout ceci en devenait étrangement intéressant, l'adrénaline gangrenant avidement ton sang, chaque parcelle de ton être afin de t'attiser un peu plus, de t'offrir l'envie de voir ton oppresseur imbibé d'un sang que tu aurais fait couler sous les ordres d'un instinct de survie. Te redressant ainsi, tu ne pouvais attendre qu'une seule chose, sa riposte quasi imminente alors que chacune de ces paroles semblait nourrir un tant soit peu ton plus fidèle défaut, ton narcissisme des plus exacerbés. Arme toujours pointé envers ta personne comme à l'accoutumé depuis ces imperceptibles dernières minutes, tu t'empressas déjà de balayer ce lieu d'un volatil regarde cherchant une quelconque échappatoire aussi anodine puisse elle être. Arbre ou tout autre abris bien trop éloigné de ta silhouette, il ne te restait qu'une seule alternative, faire preuve d'ingéniosité.

Bal de feu dont le seul et unique meneur, le seul et unique instrument était ce fusil, tu ne te fis point prier afin d'incanter un énième sort que l'on t'avait autrefois enseigné en ce lieu gorgé de myste qui te concédait une ressource infinie d'énergie. Arc en ciel incandescent te faisant barrière, sans doute désireux de faucher ta carrure tu finis par lever tes deux mains face à ta personne alors qu'un halo naquit de tes paumes à nu, un mur se dressant dorénavant entre toi et ces missionnaires de la mort. Rempart de givre qui cherchait à protéger ta carrure, alors qu'il ne cessait d'être nourri par une magie que tu ne voulais te résoudre  cesser par peur de voir ta protection de glace voler en éclat. Tu repris ta respiration, ton effort prenant fin au même instant ou le fracas de feu prit feu, au même instant ou ton ennemi mit fin à ce déluge de flammes.  Dès lors tu te tenais là, derrière cet amoncellement de gel, de givre que tu avais fait naître pour s'opposer à ses jumeaux de feu. Vue coupée, ta personne ne pouvant porter son regard vers ta proie, tu n'allais cependant te faire prier une nouvelle pour riposter face à cet vaine tentative de ce vieux fou. Chacune de ces tentatives n'ayant été qu'était une goutte d'eau dans un océan d'échec.

Ton avant bras se ravivant encore une fois sous un arc jaunâtres, sous des étincelles tout aussi gourmandes que la toute première déflagration qui avait prit vie lors de votre affrontement. Tu fis une nouvelle appelle à l'un des éléments que tu n'avais point exploité en cette confrontation. Foudre quittant les ports de ta chaire opale pour par la suite s'entrechoquer avec cette ancienne protection, avec ce mur de glace, tu ne souhaitais qu'une chose, le faire voler en éclat pour une nouvelle fois peut être tenté de bénéficier d'un effet de surprise, du fait que celui qui te qualifiait de sujet ne pouvait te voir derrière cet égide de givre. Barrière, banquise des plus artificiels venant voler en éclat sous les éclairs que tu avais fait naître. Un cataclysme, un déluge prit tout simplement forme fonçant vers ta cible, éclats de glace aiguisé tel les crocs d'un avide prédateur tantôt choyée par la vivacité de divers arc électriques, de la foudre que tu avais invoqué. Le spectacle aurait pu être des plus appréciables s'il n'avait eu point pour but de blesser voir de tuer. Démonstration aussi sublime que destructrice, la mise en scène et la duperie ne pouvaient qu'être des armes mortelles ou encore des plus dissuasives.

Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 244
« Messages : 47
avatar
Cidolfus Demen Bunansa • Babbling Fool
MessageSujet: Re: Entretient avec un fou ? [PV Cid] Jeu 26 Déc - 14:22




L’endroit était dévasté, ce qui n’avait pas été réduit en cendre gisait misérablement sur le sol noircis et se mêlait à un mélange boueux de neige, de myste et de poussières calcinées… Dans l’air, nul n’aurait pu dire de quoi étaient faits les flocons en suspension. C’était un cadre dévasté digne d’un champ de bataille à la fin d’un rude combat ; mais le combat n’était pas terminé et pour le moment aucun des deux adversaires ne cédaient.
 
Le Dr Cid était ennuyé. Le petit se défendait bien, et a part sauté comme une puce partout entre ses tire et remuer un peu de myste, il ne faisait pas grand-chose, ou en tout cas rien de nouveau ; il ne l’amusait plus du tout, au contraire il commençait sérieusement à l’agacer : il ne coopérait pas du tout, et c’était intolérable pour un homme de science ! Réajustant ses lunettes sur son nez, il envisagea les évènements sous un autre angle.
 
Il s’était jeté dans la bataille sur un coup de tête, sans réellement réfléchir à une stratégie pour obtenir ce qu’il voulait ; quoi de plus normal dès lors que, face à cette démonstration flagrante d’impatience et d’indélicatesse, que le Chaos refusa obstinément de se montrer ? Sa théorie était que le Chaos se trouvait en toute chose, vivante ou inanimée, et que c’était lui qui créer l’étincelle de la conscience de tout être pensant. Il devait donc être particulièrement présent chez les  hommes, ces créatures qui, depuis la nuit des temps, étaient déchiré entre leurs instinct et leur conscience.
 
Quand il repensa à cette invention futile qu’était la morale, il leva les yeux  au ciel. Oui, s’il existait bien une chose qui traduisait au mieux le Chaos, c’était bien cette morale, cette conscience illusoire du bien et du mal qui a peine créée avait échappé au contrôle de leur créateur pour prendre leur domination et les manipuler à souhait ; avec autant de logique que si la tyrannie des vêtements prenait le contrôle de la vie d’un nudiste, qui ne jurerait que par eux sans même en saisir le concept primaire. Bien. Mal. Honneur. Devoir. Autant de chose qui n’avaient aucun sens et qui en donnait pourtant tellement à la vie et à l’humanité.
 
Se plongé dans ses pensées comme il le faisait alors même qu’il était au milieu d’un combat n’était guère sage, et manqua de causer sa perte. Il reçut l’attaque que lui lança son ennemi de plein fouet, et s’il resta bien ancré sur ses deux pieds, ce ne fut que par ce qu’au même moment, il eut une vision.
 
Un monde plongé dans le Chaos… Un monde inconnu, un paysage qu’il ne reconnaissait pas mais qui l’appelait. Et, soudain, surgissant dans son esprit avec une clarté inquiétante, il sut exactement comment il ferait pour s’y rendre… une fois qu’il en aurait fini avec la vermine !
 
« Tu m’as déçu, jeune homme. Tu ne vaux décidément pas grand-chose. Menethil tombera bien avant que le Chaos n’ait rongé ton ambition, humain ! »
 
Sa voix  avait soudainement pris une tonalité d’outretombe et revêtait des allures prophétiques lugubres.
 
Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 204
« Messages : 20
» Localisation : Ivalice
» Objectif : Remonter sur le trône de Menethil et protéger son peuple.
avatar
Aäron Auredhir Menethil • The uncrowned king
MessageSujet: Re: Entretient avec un fou ? [PV Cid] Jeu 2 Jan - 4:20

Entretient avec un fou ?



Une respiration des plus courtes alors que le myste ondulait docilement à tes côtés, ton corps s'en accaparent afin de combler à un certains manque lié à la magie que tu venais d’employer pour la énième fois. Place saccagée, écorce d'arbres entaillé par les quelconques projectiles. Tu plissas les yeux cherchant ta proie alors que le déluge d'éléments que tu avais au par avant invoqué finissait par s'évaporer de ce lieu. Toujours debout mais son enveloppe charnelle entachée par ton précédent assaut qui n'était autre qu'un succès. Tu étais étonné d'une chose, il n'avait point bougé, n'avait point bronché, il se tenait encore là, face à ta personne. Alors que tu te redressais, t'apprêtant à une quelconque réplique de sa personne, chose qui se devait être des plus naturels à tes yeux. Mais après tout ne devais tu pas t'attendre à tout avec cet individu ? Finalement les fous avaient toujours eu un certain don, non pas celui d’insuffler la peur, la compassion ou tout autre sentiment mais belle et bien le talent de surprendre de par leurs actes parfois illogiques et visiblement ce fameux docteur ne semblait pas faire exception à la règle de ton point de vue, après tout plus rien ne pouvait t'étonner en ce monde quasiment.

Ta poigne se resserrant un peu plus sur ton arme de prédilection, tu ne voulais qu'une chose en finir tout bonnement et ne pas lui offrir le moindre répit. Pas s’enchaînant l'un après l'autre en sa direction dans un geste des plus monotones alors qu'une lueur trouvait naissance en ta main libre, tu t'apprêtas à lui allouer une dernière réplique avant que ces dires, les siens vinrent interrompre ta personne. Menethil ? Comment pouvait il savoir que tu en étais originaire alors que tu lui avais alloué une fausse identité, coïncidence ? Non ceci n'avait point de place en ta façon de raisonner. Ainsi tu n'avais pu trouver une quelconque justification à ces paroles, une quelconque raison aussi anodine puisse elle être mais qu'importe au fond car le temps avait su t’insuffler la plus primordiale des qualités dans un affrontement sûrement à mort, savoir être simplement maître de sa personnage et de chacune de ses émotions aussi banal que cela l'est. Un soupir, une inspiration se faisant des plus bruyantes, tu ne reteins te point en chacune de ces palabres que tu lui conféras en guise de réponse à ce que tu percevais finalement comme une certaine provocation.

« - C'est un vieux sénile qui me dit ceci ? Je savais que l'espoir faisait vivre mais à ce point là … Archadia n'a pas réussi à vaincre une reine avec sa petite bande de compagnons alors que la puissance des dieux était entre leurs mains alors je ne pense pas que vos prédictions finissent par se réaliser. »

Faisant doucement craquer tes phalanges sur ces dires, rangeant ta dague, ton nethicite en l'une de tes poches tandis que tu cessais l'incantation de ton sort. Tu ne te trouvais qu'à quelques mètres de son enveloppe charnelle, au fond bien plus décidé que jamais d'en découdre car malgré tout un roi ne pouvait se laisser menacer par celui qui ne voulait qu'être ton régicide. Le myosotis de tes pupilles autrefois choyé par une splendeur inégalée se laissait quand à lui assombrir par une simple lueur, une sibylline teinte. Peut être ne voulais tu qu'une chose au fond, qu'un souhait afin d'un tant soit peu canaliser cette colère que tu avais accumulé depuis la mort de ton père, cette chose qui te gangrenais, te défouler sur ce fou des plus doués pour blasphémer. Voir tout bonnement son corps gisant dénué d'âme.

« - On va régler comme de vrais hommes si tu le permets. »

Ta carrure si proche de la sienne, tu finis par t'élancer vers lui une nouvelle fois en cet affrontement, poing clos dans un seul but, heurter, blesser, fracasser tout bonnement son faciès d'un de tes coups que tu vins lui porter. Tu étais bien décidé à abîmer ce sourire qui t’exaspérais qu'importe le timbre de voix qu'il avait abordé. Tu ne voulais qu'une chose, sa tête.

Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 244
« Messages : 47
avatar
Cidolfus Demen Bunansa • Babbling Fool
MessageSujet: Re: Entretient avec un fou ? [PV Cid] Mer 8 Jan - 17:18





Décidément ce gringalet commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs ! Songea le docteur fou avec une pointe de consternation en le dévisageant foncer vers lui. Heureusement pour lui, il avait autre chose à faire, il était terriblement impatient de visiter ce monde qu’il avait aperçu dans sa vision ce qui lui fit envisager de quitter momentanément le combat sans plus s’occuper du petit garçon qui voulait passer dans la cour des grands.
 
Pensif, il ne réagit absolument pas à l’attaque, se contentant de lancer d’un air distrait un sort de bouclier qui repoussa l’attaque primitive d’Aaron, l’envoyant voler à quelques mètre de là et retomber brutalement sur la terre calciné, soulevant un nuage de cendre par l‘impact.  Cid soupira une nouvelle fois. Il avait l’impression de faire l’objet d’une farouche haine de la part d’un enfant à peine capable d’agiter son hochet.
 
« Quel triste sort ! Je compatis, vraiment. Tu n’es qu’un pauvre petit garçon totalement dépassé par le nouvel ordre du monde, un pauvre petit innocent qui ne vois pas plus loin que le bout de son nez » S’exclama-t-il en avançant négligemment vers lui tout en agitant ses mains au fils de son discours.
« Un enfant perdu, même pas habité par la moindre infime part de bon sens, qui ne peut que réagir et se débattre, au lieu d’agir et d’attaquer. Une victime, en somme. Misérable et martyr, s’accrochant désespérément à une raison de continuer d’exister… »
 
Il s’arreta juste devant la tête du jeune homme.
 
« Tu étais au mauvais endroit, au mauvais moment. Terrible destin que celui d’un pion de l’Histoire ! Mais ne t’en fait pas, il sera écrit que ton noble sacrifice aura servi à une grande cause ! »
 
Il pointa alors son fusil vers le jeune homme, posa le canon de son arme sur son front, allait appuyer sur la détente lorsque brusquement le myste se déchaina, le clouant sur place, incapable de bouger. Fasciné, il assista au ballet furieux du myste qui s’entremêla langoureusement avec ce qui ne pouvait être que des particules de Chaos. Dans un dernier mouvement inouï, la collision eut finalement lieu et une sorte de portail se forma, l’aspirant lui et son compagnon d’infortune dans un vortex de lumière et de ténèbres.

Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Entretient avec un fou ? [PV Cid]

Entretient avec un fou ? [PV Cid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» ++Entretient avec Shinigami-SAMA!
» Entretient avec un Kage [PV Kadoria Uriô]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gates-Of-Etro :: RÉGION DE JAGD DIFOHR :: BOIS DES CHARMES-