Partagez|

I’ll protect you [PV Yeul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


« Gils : 800
« Messages : 612
» Localisation : In the Shadows ~
» Objectif : Acheter un nouveau sarouel
avatar
Noel Kreiss • Shadow Hunter
MessageSujet: I’ll protect you [PV Yeul] Lun 2 Déc - 20:16

I’ll protect you

NOEL KREISS & PADDRA NSU YEUL


Etait-ce un rêve ? Une illusion ? Ou avais-je cette étrange impression que tu m’appelais à travers ce long tunnel spatio-temporel. Je pouvais sentir ta présence toute autour de moi, comme-si tu veillais à ce qu’il ne m’arrive rien pendant le voyage vers l’autre monde.  Cette vive lumière qui jaillissait au bout du tunnel, était-ce vraiment toi ? Voilà des semaines que je n’attendais que ça, te revoir.  Je ne veux plus te perdre à présent, je veux rester avec toi pour toujours et te protéger comme est sensé le faire un gardien. L’éternité que je te promets semble si loin, mais je suis prêt à le chercher toute ma vie s’il me donne la possibilité de te revoir un jour.

S’éveillant sous un soleil de plomb, le chasseur reprenait peu à peu ses esprits. Son voyage dans le cœur de l’histoire l’avait quelque peu déconcerté. Ne sachant pas où il se trouvait, le chasseur essayait de retrouver ses repères dans ce lieu luxuriant. A y regarder de plus près, l’endroit ne lui était pas si étranger que ce qu’il avait pensé au premier abord. Il reconnaissait cette vaste étendue sauvage, il s’agissait de la steppe d’Archylte. Non loin de là se trouvait le campement des chasseurs. Un endroit qui lui allait comme un gant puisque lui-même était chasseur depuis son plus jeune âge. Même s’il ne connaissait pas si bien que cela cette zone, il se sentait comme chez lui, retrouvant progressivement son instinct naturel de chasseur, à l’affût du moindre bruit qui l’entourait. Ses sens étaient très aiguisés. Si bien qu’aucune créature ne pouvait lui échapper lorsqu’il entrait en transe. L’homme devenait animal, pouvant se montrer sans pitié contre les monstres. L’instinct de survie qu’ils disaient, dans un sens, les gens de son village n’avaient pas tort. L’humain était capable de commettre des actes impensables pour survivre. Dans son monde, Noel avait dû se battre pour lutter contre la famine. Cette misère qu’il avait connu aurait pu l’affaiblir mais ce ne fut pas le cas, il fit preuve de bravoure, se relevant au moindre échec sans jamais renoncer une seule seconde. Il avait toujours eut la foi, l’espoir qu’un jour il pourrait changer le monde. Cette détermination dont il avait fait preuve jusqu’à maintenant, l’avait rendu plus fort et lui avait permis de devenir l’homme qu’il est aujourd’hui.

L’enfant du futur marchait tel un vagabond vers sa destination. Marchant des heures sans vraiment savoir s’il n’était plus très loin de son but. Très vite, la fatigue s’empara de lui, l’affaiblissant considérablement. Ses pas étaient de plus en plus hésitants, incertains si bien qu’il se prit les pieds dans son sarouel et trébucha. Le chasseur était à terre, il aurait pu se relever mais il n’en avait plus la force. « Juste une petite pause » se disait-il avec l’espoir de pouvoir reprendre très bientôt la route. Mais ce moment de répit fut de courte durée. Une horde de loups se dirigeait vers lui, prêt à l’attaquer. Allant puiser dans ses réserves de force, Noel se releva en brandissant ses fidèles flammes fossiles.  Il ne donnait pas cher de lui vu son état, mais refusait d’abandonner sans se battre. « Reste toujours debout face à la mort »  voilà ce qu’on lui avait appris. Son heure n’était pas encore venue. Il ne pouvait pas mourir, pas maintenant !

Le combat était lancé. Noel ne se laissait pas malmener par les loups bien que plus nombreux. Il arrivait facilement à esquiver les assauts des créatures. Venir à bout de ces monstres serait plus facile que prévu. La rage animait l’homme. Ses lames vinrent se planter dans la chair des loups sans aucun remord. Voyant qu’ils n’étaient pas de taille, les loups prirent la fuite laissant derrière eux un chasseur en piteux état. « Cette fois-ci s’était moins une ! » soufflait-il. Au bord de l’épuisement, Noel se laissa tomber dans l’herbe. Il était à bout de souffle. Même si le combat n’était pas si difficile que ça, il sentait qu’il avait un peu trop forcé durant la bataille. Le jeune homme avait les yeux clos, ses paupières étaient tellement lourdes, qu’il n’arrivait plus à les ouvrir. Il luttait contre la fatigue surtout lorsqu’il entendit une créature roder autour de lui. Mais contre toute attente, cette dernière ne semblait pas vouloir de mal au chasseur. Il laissa l’une de ses mains glissée dans le plumage de la bête qui semblait ravie d’avoir trouvé un nouveau compagnon. Après une lutte acharné, Noel réussi finalement à entrouvrir un œil pour percevoir l’adorable créature qui se tenait juste à côté de lui. Il s’agissait d’un chocobo. L’animal sauvage avait dû entendre les appels à l’aide de l’homme et était venu le secourir. Noel aimait s’imaginer que c’était pour cette raison que le chocobo était venu à lui, même s’il se doutait qu’en réalité, le volatil espérait pouvoir un peu s’amuser avec le chasseur.  Ce dernier réalisa un exploit en se relevant pour finalement grimper sur le chocobo. Il n’arrivait pas a savoir d’où lui venait cette détermination. Sans doute était-ce dû à cette étrange impression qu’il avait depuis son arrivée dans ce monde. Il avait la sensation que quelque chose ou quelqu’un l’attendait au campement, mais qui ? Galopant à travers la steppe sur sa monture, Noel ne mit pas longtemps à rejoindre le village où les chasseurs l’accueillirent à bras ouverts. Par le passé, l’enfant du futur avait dû faire ses preuves pour être accepté par ce peuple de sauvages. Les retrouver lui mettait du baume au cœur, sans doute était-ce dû au fait qu’il lui rappelait son ancien peuple. Un peuple dont il était l’unique survivant…

Le chef se présenta face à Noel, l’invitant à prendre un peu de repos dans leur repère où une soigneuse l’attendait pour guérir ses blessures. L’homme questionna le voyageur au sujet des attaques de monstres. Elles étaient de plus en plus fréquentes, ce qui inquiétait grandement le chef. Mais ce dernier semblait rassuré de voir Noel de retour parmi eux, sans doute espérait-il que le chasseur de l’ombre leur viendrait en aide. Avait-il vraiment le choix ? Il serait mal venu de sa part de décliner l’offre après une telle hospitalité de leur part. Noel accepta d’aider les chasseurs à découvrir la raison de ces inquiétantes attaques de monstres. Mais pour l’heure, il devait prendre un peu de repos.

La nuit était tombée sur la steppe, les chasseurs avaient allumé un immense feu au centre du campement. Tous se tenaient assis autour de celui-ci en dégustant leurs prises de la journée. Même si le village était menacé, ils semblaient confiants. Noel pouvait voir cette détermination sur leurs visages. L’enthousiasme dont ils faisaient preuve, égaillait l’esprit du voyageur. Le chef l’invita à se joindre à eux pour le repas où ils échangèrent les évènements récents qu’ils avaient connu. Certains parlèrent de chasse, d’autres de chocobo et de choses et d’autres. Une seule chose retint vraiment l’attention du jeune homme : l’arrivée d’une autre voyageuse. Pourquoi cette drôle de sensation ? Noel devait en avoir le cœur net. Qui était cette mystérieuse inconnue qui avait été recueilli par les chasseurs ? Ce pourrait-il que ce soit-elle ?

Noel quitta le reste du groupe pour partir à sa recherche. Fouillant de fond en comble le campement mais en vain. Ce n’est que lorsqu’il était sur le point de renoncer qu’il la vit. Celle dont il pensait ne plus jamais la revoir :

« Yeul… »
Code : Hopinou ♥
Voir le profil de l'utilisateur http://gates-of-etro.actifforum.com/


« Gils : 252
« Messages : 49
avatar
Paddra Nsu Yeul • The last seeress
MessageSujet: Re: I’ll protect you [PV Yeul] Lun 17 Fév - 13:31


Désolée. Dangereuse. Inconnue. Comme celle de mon enfance. Isolée, Perdue. C'est ainsi que j'étais. Non. Non. Il y avait quelqu'un. Il y avait Noel près de moi. Mes parents eux aussi. Mes amis. Mes parents ? Mes amis ? Je n'en ai jamais eu. Ils m'ont tous abandonnée. Il n'y avait que son regard déterminé qui me faisait tenir, rien d'autre. Mais alors où sont-ils ? Où suis-je ? Quel est ce monde sombre ? Quel était-ce cette atmosphère lourde ? J'avais les yeux grand ouverts, mais voir était impossible. J'avais l'étrange impression d'être aveugle, démunie de mon sens le plus précieux. Regarder. Voir. Voir le futur. Le futur... Serait-ici que je me trouverai ? Non, j'ai été la dernière prêtresse, il n'existe plus d'avenir pour les hommes. Sauf si... Un souvenir ressurgissait. Un homme brun qui m’enlaçait. Un inconnu. Alors pourquoi ai-je l'air si heureuse ?... C'était ma dernière vision. La dernière vision de la dernière Yeul, celle qui vit la fin et le recommencement.

Un bruit heurta mes pensées. Un feulement. Des crissements contre un sol rugueux. Des yeux jaunes luisants plus loin. Satisfait. Satisfait d'avoir trouvé quelqu'un. D'avoir trouvé un repas. Où suis-je tombée ? Pourquoi je ne sais plus rien ? Pourquoi je ne reconnais rien ? Je ne comprends pas. Papa, Maman, aidez-moi... J'essayais de reculer avec prudence, le cœur battant à tout rompre. Effrayée. Affolée. Il ne cessait pas de s'approcher. Ma main vint bousculer quelque chose. Un rocher. Suffisamment lourd. Alors prenant le peu de courage qui ne s'était pas mué en peur, je tentais le tout pour le tout. Lancer maladroitement cette pierre sur le fauve. Qui s'écrasa sur son visage. Blessée, l'animal pris la fuite.
Je repris avec difficulté ma respiration. Je devais faire quelque chose. Vite.
Je devais comprendre où je me trouvais.
Surtout, je devais survivre.

Économiser mon souffle. Économiser mes pensées. Rester concentrée sur un seul objectif, trouver de l'eau. Il semblerait que je me sois réveillée la nuit, mais où était la différence avec le jour ? Est-elle uniquement au niveau de la température ? En pleine journée -à moins que ce ne soit la nuit ?-, le climat était bien trop chaud. Je me fatiguais bien trop vite. Ma bouche était sèche. Bouger était devenu de plus en plus pénible.

Noel...

Ma gorge me brûle... Maman...

Je ne peux compter sur personne. Absolument personne.

Allongée sur le sol. Faible. Las. Meurtri par la faim et la soif qui se faisaient de plus en plus douloureuses. Peut-être étais-je une simple erreur ? Une mauvaise réincarnation. Une Yeul défectueuse. Ou sinon, comment expliquer mon apparition dans un tel lieu ? Comment expliquer toutes ces voix ? Ne serais-je pas seule ? Non, tu me l'as volé. Tu as ce qui m'appartiens. Laisse-moi retrouver ma famille. Rends-le moi... De ?... Tu vas nous laisser mourir. Nous ?... Réfléchir devenait bien trop fastidieux.

Laissez-moi dormir, je vous en prie. Taisez-vous...

***

Une voix m'appelle... Est-ce un rêve ? Est-ce une illusion ? Quel était cette étrange impression ? Serait-ce... Lui ?... Ma tête me faisait tant souffrir. Que m'était-il arrivée ? Pourquoi la lumière m'agressait-elle tant alors que j'essayais d'ouvrir les yeux ? De la lumière. Pourtant, avant tout n'avait été que pénombre ? Cela signifierait-il que j'ai été sauvée par des hommes ? Ou capturée. Ces voix... Qi sont-elles ? Pourquoi je les entends ? Qu'elles disparaissent. Qui suis-je ?... Oui, qui suis-je déjà ? Pourquoi ces souvenirs ? Pourquoi je reconnais cette lumière ? Je pensais ne l'avoir vu que dans mes visions... mais cette voix qui m'a appelée... Dans l'espoir de réussir cette fois, j'ouvrais de nouveau les yeux. Beaucoup moins agressive. Papillonnant des paupières pour m'habituer à cette nouvelle clarté, je portais mon regard sur l'étranger de la pièce. L'était-il vraiment ? Ils en sont tous. Balayant d'un vague geste de la main cette voix qui m'assaillait de nouveau, je fixais plus attentivement celui qui se tenait face à moi, tentant de déterminer s'il m'était familier.

« Es-tu... Noel ? »



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur

I’ll protect you [PV Yeul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Haiti and the Danger of the Responsibility to Protect
» Protect me from what I want (pv Mione)
» Poison + Rune protect + Repos = Poison
» Je sais... vous en avez marre de mes problèmes de site web...
» Protecting myself, to protect my friends (pv) -Terminé-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gates-Of-Etro :: STEPPES D'ARCHYLTE-