Partagez|

Audience royale ou réunion de famille ? [PV Elowan & Elwing]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


« Gils : 344
« Messages : 154
» Localisation : Dalmasca
» Objectif : Devenir le mètre du monde (et de l'orthographe)
avatar
Ashelia B'nargin Dalmasca • Devoted queen
MessageSujet: Audience royale ou réunion de famille ? [PV Elowan & Elwing] Sam 9 Nov - 12:49

C’était une belle journée, constata Ashe avec surprise lorsqu’elle leva enfin le nez des documents qui l’avaient tenu occupé toute la matinée. Elle n’avait pas encore eu l’occasion de le constater pleinement, s’étant levée aux aurores, mais le soleil brillait, dominant le ciel bleu de tout son éclat, et la vive lumière qui frappait les vestiges du Bahamut créait une ombre d’envergure qui, sans aucun doute, bougeait simultanément à l’avancé de l’astre roi dans la voute céleste.

L’épave était, actuellement, le seul témoignage des événements de ces dernières années, et lorsqu’il arrivait que la reine doute de toutes ces folles aventures qu’elle avait vécues, il lui suffisait de lever les yeux et regarder par la fenêtre et, instantanément, ses souvenirs se ravivaient, brûlant avec ardeur et la réchauffant de l’intérieur. Et il fallait avouer que dernièrement, elle avait passé beaucoup de temps à la contempler. Après près de trois ans à vivre dans l’action, la passivité bureaucratique que l’on attendait d’elle lui pesait, être au sommet de la pyramide entraînait son lot de délégation, d’audience, de discours, de conseil et parfois, elle avait juste envie d’envoyer au diable le protocole et de prendre les choses en mains une bonne fois pour toute.

« Votre majesté, veuillez m’excuser de vous interrompre, mais Elowan Elfee Ondore, l’héritier de sire votre oncle le Marquis Halim Ondore, et sa suite requiert une audience à sa majesté. Dois-je lui proposer de revenir plus tard ? » Le conseiller qui venait de parler était presque parvenu  à la faire sursauter, et elle se fustigea intérieurement de sa distraction, totalement impropre pour une reine.

La rébellion silencieuse qui l’agitait devrait néanmoins attendre, cette requête d’audience inattendue venait de piquer sa curiosité et son inquiétude. Que pouvait donc vouloir lui communiquer son oncle,  ou en l’occurrence son cousin,  n’ait déjà exprimé par la correspondance qu’ils échangeaient mensuellement ?

« Inutile, je vous serais grès de bien vouloir les recevoir dans le petit salon, je les y rejoindrais dans une dizaine de minute. »

Le vieil homme s’inclina avant de se retirer, la laissant seule avec ses pensées tandis qu’elle réunissait brièvement tous ce qu’elle savait sur Bhujerba et son cousin dans une vaine tentative de comprendre la raison de sa venu. Tout ce qu’elle en apprit, c’était que pour Elowan accepte de se déplacer jusqu’ici, ce n’était surement pas pour échanger quelques insipides politesses. Et quoi qu’il en soit, il n’y avait qu’une seule manière de s’en assurer…
 


Dernière édition par Ashelia B'nargin Dalmasca le Lun 11 Nov - 17:24, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 460
« Messages : 106
» Localisation : Rabanastre.
avatar
Elowan Elfée Ondore • Deserving Successor
MessageSujet: Re: Audience royale ou réunion de famille ? [PV Elowan & Elwing] Dim 10 Nov - 17:50


Audience royale ou réunion de famille ?

ASHELIA, ELWING & ELOWAN


Le soleil n'avait pas cessé de briller, crevant le ciel azuré en un zénith entier et brûlant. Les rues de Rabanastre étaient toujours aussi bondées de mondes, soieries colorées et parfums épicés vaquant d'une venelle à une autre sous l'éclat des monnaies rutilantes avec lesquelles l'on commerçait. Il faisait une chaleur étouffante. L'héritier s'extirpa du quartier commerçant pour gagner une envolée d'escaliers immaculés, lesquels menaient jusqu'au palais de la Reine. Sur le parvis de marbre, il retrouva son conseillé personnel ainsi que deux de ses plus fidèles acolytes. Le reste ayant fait halte à la mer de sable, pour ne jamais revenir. En réalité, il disposait d'un Rev dont la passion pour les enluminures aurait été plus utile à la réécriture des livres miteux de l'ancien Galtéen, et deux soldats plus prompts à la bouffonnerie qu'à combattre. Quoi que ce fusse lui qui les ai choisit, pour mieux les semer. Il leur adressa un sourire en coin - et pour mettre fin à tout commentaire - leur rappela leur objectif, qui était le palais. Pour une fois, ça l'arrangeait.

Lorsqu'il gravit les marches, talonné de près par ses compagnons de voyage, il se souvint de la petite princesse acculée qu'il avait laissé ici avant de retourner à Buhjerba. La guerre c'était achevée sur un sinistre trépas, celui de feu Rasler Heios de Nabradia, son époux. En raison de son rang, le marquis et le roi Raminas avaient liés une amitié profonde et insondable. Si bien que la princesse le surnommait depuis « oncle Halim », comme si ce dernier avait un jour fait partit de sa famille. Elowan avait joué avec elle dans les jardins de Bhujerba et sur les ponts qui surplombait la mer de Naldoan, sachant pertinemment qu'en rentrant ils se feraient sermonner par le marquis. Avait-il toujours été l'initiateur de leurs pires âneries ? À vérifier.

Ce n'est que lorsqu'ils furent assez grand pour assister à des banquets et participer à des réunions diplomatiques et administratives que leurs chemins se croisèrent moins souvent. Quoi qu'ils se soient occasionnellement entrevus avant le susdit mariage de la princesse. Mais même là, ils n'avaient été que des enfants. Le temps c'était écoulé lentement, et ils étaient devenus des adultes, alourdis par le poids des responsabilités et les fers incommensurables qui les liait à leurs fiefs respectifs. La guerre était derrière eux.

Jorah avait semblerait-il cessé de prendre des notes. N'ayant néanmoins omis aucun croustillants passages de sa fuite à travers les rues marchandes – cela, Elowan n'en doutait pas une seconde. Les Revs avaient la réputation d'être de féaux serviteurs. Ou pas. Il lui décocha un regard en coin empli de reproches lorsque ce dernier l'annonça. Il furent alors guidés par les soldats de la reine et menés jusqu'à un petit salon ou leur fut servit de quoi se désaltérer. Elowan prit place sur les coussins amoncelés là, et leva la tête lorsque leur royale hôte pénétra dans la pièce. Force de constater qu'elle n'avait pas changé depuis la dernière fois qu'il l'avait vu, quoi qu'elle semblait éreintée. Il se leva, dans l'intention de ne pas s'éterniser :

« Ashelia. » lâcha t-il avec familiarité avant de se raviser, sentant sur lui le regard doré de Jorah. L'héritier rumina intérieurement. Il devait aller dans des nuances de langage plus conventionnelles, lesquelles " seyaient mieux en présence d'une reine " - Pour reprendre les termes du Marquis. Aussi joua t-il le jeu :  

« Sa majesté doit se demander ce qui m'amène ici. » il repris son sérieux « Pas les épices, et encore moins les voleurs. » termina t-il à voix basse, avant d'aller droit au but :

« Vous avez sans doute reçu la lettre que mon grand-père vous a adressé au sujet de Bhujerba … »

En effet, lorsque les royaumes voisins leur eut proposé leur aide – des airships se pressant aux abords de la cité volante afin d'évacuer civiles et nobles Bhujerbans – seule une poignée de couards c'était rués vers eux, emportant leurs biens et leur or. Le reste de la population c'était amassée sur les quais qui dominaient le vaste ciel, huant ceux qui s'enfuyaient et abandonnait leur cité. Le marquis c'était hâté d'envoyé à leurs généreux " sauveurs " quelques lettres d'excuse, dans lesquelles il tâchait tant bien que mal de justifier la fierté Bhujerbanne.

Personne ou presque ne s'en offusqua. Ils étaient un peuple libre et soudé. Et ils n'avaient eut des années durant que le ciel et la vaste mer de Naldoan pour territoire. Sous la protection impartiale du marquis, ils étaient comme à l'abri des aléas de la guerre. Ailleurs, en tant qu'exilés, ils serraient des étrangers : ainsi sombreraient-ils dans l'océan avec leur fierté.

Il vit Jorah tremper sa plume dans son encrier. Et l'obligea derechef à baisser cette dernière, regardant la reine dans les yeux. Finit les conventions, les courbettes et les politesses passables dont on pouvait faire abstraction. Il était assez mauvais acteur, de toute façon :

« Bhujerba n'est pas tombée, à quoi bon la condamner ? Si vous le permettez, j'ai une requête à vous faire. ».

Sans doute en avait-elle une petite idée.
Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 344
« Messages : 154
» Localisation : Dalmasca
» Objectif : Devenir le mètre du monde (et de l'orthographe)
avatar
Ashelia B'nargin Dalmasca • Devoted queen
MessageSujet: Re: Audience royale ou réunion de famille ? [PV Elowan & Elwing] Lun 11 Nov - 17:24



Il existe bien des manières pour observer son évolution dans la vie, et l’une d’elle est de se confronter à des personnes qui appartiennent au passé. Et, en l’occurrence, cet entretient avec son cousin Elowan s’apparentait de bien des manières à un face à face brutale avec ce que la guerre et l’empire  lui avait arraché. La dernière fois qu’Ashe l’avait vue, c’était à l’enterrement de Rasler, il était rentré à Bhujerba peu après, son père n’avait alors pas encore été assassiné. Étonnamment, cela lui fit mal de le revoir assis, comme si rien n’avait changé, comme si elle n’avait pas changé. Son regard glissa vers la fenêtre, où l’ombre du Bahamut la rassura et l’apaisa.

C’était tellement étrange, ce furieux maelstrom de sentiments contradictoires, d’un côté elle aurait voulu que son bien aimé et son père soit encore en vie, que la guerre n’ait pas eu lieu, mais de l’autre, elle ne pouvait pas souhaiter de ne pas les avoir rencontrés… Il y avait tant de choses…En cet instant, elle voyait défilé dans sa tête toute les versions possibles de ce qui aurait pu arriver, toutes ces pensées bouillonnaient en son sein et menaçaient d’éclater, elle le reconnaissait maintenant, à tout instant. Elle qui pensait avoir trouvé la paix durant son voyage, elle s’était lourdement trompée.

« Ashelia »

Ce mot, son nom, la ramena brutalement dans la réalité. Comment pouvait-elle se prétendre reine si elle se laissait distraire à n’importe quelle occasion ?! Il était temps de tout reprendre depuis le début.

« Je t’en prie Elowan, on se connait suffisamment pour s’épargner à l’un comme à l’autre toutes ces tortures protocolaire ! » S’exclama-t-elle avec un sourire en coin.

Elle se souvenait parfaitement de l’aversion de son cousin pour l’ordre et le respect des règles, et le comprenait d’autant plus qu’après avoir passé une année entière sans avoir à s’y souscrire, se retrouver à nouveau enchainer au protocole la faisait grimacer intérieurement. Elle s’autorisa à sourire un peu plus à la mention du petit incident bhujerbain mais cette bonne humeur s’effaça rapidement, la situation n’était pas risible, loin de là.

L’île celeste, Bhujerba, menaçait de sombrer dans les flots, et jusqu’à présent personne n’avait trouvé la moindre solution pour empêcher la catastrophe. Pour avoir perdu sa patrie –temporairement heureusement- elle ne pouvait que compatir à ce que subissaient les fiers habitants célestes. L’interrompant dans ses pensées, Elowan fit une remarque qui, Dieu sait comment, réveilla en elle son esprit combattif, celui-là même qui semblait l’avoir déserté depuis son couronnement. Elle s’approcha du balcon et, pour la première fois depuis longtemps, ce ne fut pas le Bahamut qu’elle vit, mais la ville et la vie qui grouillait en dessous d’elle.

« C’est juste… je crois que nous avons renoncé un peu trop vite. Bhujerba n'est pas tombée ! » Répéta-t-elle avec conviction.

Elle se tourna alors vers le jeune homme et déclara avec tout son sérieux :

« Je t’écoute, que puis-je faire pour t’aider ? »

Ce n'était que le début d'une toute nouvelle aventure, Ashe le pré-sentait, et elle était décidé à faire tout ce qu'elle pourrait pour venir en aide à ce qui restait de sa famille. Cette fois ci, se promit-elle, elle ne se battrait pas pour honorer les morts et dresser un culte pour les ruines du passé, non, elle se battrait pour les vivants, et pour un avenir aussi rayonnant que le soleil sur Rabanastre !

... Même si elle se doutait que ce ne serait pas facile de convaincre le conseil de la laisser quitter le palais pour aller crapahuté vers le danger (d'autant plus qu'elle n'avait pas d'héritier)...
Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 460
« Messages : 106
» Localisation : Rabanastre.
avatar
Elowan Elfée Ondore • Deserving Successor
MessageSujet: Re: Audience royale ou réunion de famille ? [PV Elowan & Elwing] Lun 25 Nov - 13:51


Audience royale ou réunion de famille ?

ASHELIA, ELWING & ELOWAN


Campés sur ses majestueuses pâtes griffues, le digne félin gesticulât tout en affichant une mine contrite. Ses moustaches s'agitant fébrilement au dessus de ses babines étroitement soudées. Il s'éclaircit la voix en un feulement rauque, s'inclinant d'une manière condescendante tandis qu'Elowan lui coulait un regard en coin, un sourire teinté de fierté naissant à la commissure de ses lèvres. Sous ses airs pincés, Jorah n'était pas l'assidu greffier que l'on pouvait penser de lui aux premiers abords.

Quoi que digne et féal, il c'était en effet adonné à plusieurs reprises aux petits paris et défis que lui proposait l'héritier. À savoir notamment si sa majesté approuverait les convenances dont le marquis son grand-père avait ordonné l'usage. Elowan avait la conviction que non, mais Jorah – dans son ultime servitude  – c'était vu contraint de jouer le rôle du bon garant. Et donc, de le contredire. Face à un tel adversaire, Elowan avait joué le grand jeu : si la reine réfutait les politesses, Jorah se verrait contraint d'abandonner ses notes et ce, jusqu'à leur retour à Bhujerba.

«  Tu as raison » admit-il à l'adresse d'Ashelia, quoi qu'il semblait toujours fixer Jorah.

Un bref haussement de sourcil à l'adresse de ce dernier, et il reporta son attention sur toi. La situation requérant leurs sérieux, à tous deux. Il fallait alors trouver une solution pour qu'ils puissent quitter la scène politique sans paraître suspicieux, le temps de trouver de véritables solutions au problème. Et non pas de faibles esquisses de sauvetages ou des mots creux griffonnés sur un morceau de papier. Ce fut avec un sérieux indétrônable qu'il rétorqua, pragmatique :

«  Personne n'acceptera que sa reine disparaisse du jour au lendemain sans raison. »

ça serait la mette dans le pétrin. Le conseil de Rabanastre en tout cas, ne le permettrait pas. Aigris mais sages, ces vieux hommes barbus étaient plus promptes à accepter docilement la fin du monde qu'à essayer de la combattre. Ils justifiaient leurs décisions sur les droits et la primauté au peuple, mais il en allait bien de leur sauvegarde actuellement. Les nuées de chaos allaient bientôt les encercler. Une fois l'étau resserré, il sera sans doute trop tard pour essayer d'en repousser les limites. Il leur fallait donc obtenir l'accord du conseil. Il y avait une solution. Il la médita, te regardant avec hésitation. Puis – enfin décidé - il se retourna, saisissant au vol une feuille de papier, il ramena également près de lui l'encrier et la bougie qui servirait à cacheter la lettre une fois signée et approuvée par sa majesté :

«  Je suis censé être marié depuis deux ans avec une demoiselle d'une riche famille Archadienne. » il eut un sourire désinvolte à ton adresse «  tu sais à quel point je prend au sérieux cette union bien sûr. »

Sur cette pointe d'ironie il continua « Une fois que ce mariage sera rendu officiel, on pourra remonter à la capitale sans paraître irresponsables ou louches. Les Académiciens pensent qu'ils peuvent nous aider … nous aussi. » il attendit un moment avant de déclarer « Les nithilites les plus puissants aspirent le chaos. » il te laissa méditer sur cette révélation. Puis il s'enfonça dans le fauteuil de satin vert, les mains liés, un large sourire bon enfant pendu aux lèvres  :

«  Partante ? »
Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 344
« Messages : 154
» Localisation : Dalmasca
» Objectif : Devenir le mètre du monde (et de l'orthographe)
avatar
Ashelia B'nargin Dalmasca • Devoted queen
MessageSujet: Re: Audience royale ou réunion de famille ? [PV Elowan & Elwing] Lun 2 Déc - 17:40




Ashelia resta un long moment silencieuse, pensive. Nul doute que le sauvetage de Bu Jerba lui était cher, mais ce subite retour dans le cœur de l'action lui laissait un drôle de sentiment. Car cette fois ci, elle avait quelque chose à perdre: son royaume, voir même la confiance de son peuple.

Elle eut un sourire en coin, car au fond elle savait que sa décision était déjà prise et que rien ne la ferait changer d'avis.

"Et bien... Mes avis que ta fiancée va être contente. Si elle ne t'a jamais rencontré... Sinon je ne crains que la précipitation de vos vœux ne lui cause un grand désarroi! " plaisanta-t-elle.

Mais malgré cette boutade, elle garda une lueur glacée dans son regard, inquiétude justifiée des conséquences qu'impliquaient les paroles d'Elowan.

Les nihilites... Serait-il possible que cette fois encore ils soient un élément clés dans une guerre entre humains ? Qu'ils puissent cette fois servir à sauver plutôt qu'à détruire ? Quand on pensait à celui qui avait perdu la tête pour eux, c'était difficile à croire...

Encore plus difficile fut de convaincre le conseil de la laisser quitter Dalmasca en cette période trouble… Lorsqu’elle convoqua la réunion des anciens, elle ne s’attendait pas à les voir particulièrement fou de joie, mais elle ne pensait pas non plus qu’ils y seraient aussi catégoriquement opposés.

« Vous ne pouvez pas quitter le royaume après si peu de temps à gouverner ! Encore moins pour une raison aussi futile qu’un mariage ! s’écria un vieil homme à la voix cassé.

_ D’autant plus qu’il se déroule à Archadia ! Continua d’un air belliqueux un vieux rancunier.

_ Qu’est-ce qu’Ondore peut bien  avoir en tête d’organiser un mariage alors que son île est sur le point de sombrer ?!

_ C’est ridicule !

_ Inadmissible !

_ Le royaume est trop instable…

_ Ces voyous de Raksas sont partout, ils n’attendent que ce genre d’occasion ! »

La réunion continua sur ce ton encore une bonne heure avant qu’Ashe, resté étonnamment calme jusque-là, ne se lève de sa chaise en dévisageant l’assemblé.

« Je prend note de tous vos conseils avisés, et je vous remercie de votre fidélité indeffectible, mais ma décision est prise. Je me rendrais à Archadès avec l’héritier du marquis, Elowan Elfée Ondore pour assisté à son mariage. En ces temps troubles, ce genre de célébration ne peut pas faire de mal, et permettra de montrer au peuple que leur dirigeant sont unis malgré les derniers différents qui nous ont opposé. Unité et stabilité, c’est tout ce que nous pouvons offrir à nos citoyens pour le moment !

De plus, ne vous est-il pas venu à l’esprit que cette réunion de dirigeant permettra une meilleure coopération dans la lutte contre le mouvement terroriste Raksa ? Nous ne pouvons lutter seul, et j’ai bien peur que nous n’affrontions une crise qui dépasse les simples rancœurs personnelles.


_ Mais, votre majesté, quelle preuve avons-nous de la sincérité de ce nouvel empereur ?  Il pourrait tout aussi bien nous planter un  couteau dans le dos encore une fois ! Et si ce n’est pas directement lui, ce peut tout aussi bien être une faction dissidente qu’il ne contrôle pas. »

Ashelia pris le temps de répondre, car elle se doutait bien qu’une réponse trop rapide ne suffirait jamais à les convaincre.

«  J’ai bien peur que nous n’en ayons aucune que le comportement qu’a adopté l’empire ces derniers mois. Ce n’est pas comme si je comptais m’y rendre seule et sans défense, j’y serais sur mes gardes. Mais ne pensez-vous pas qu’il est grand temps de bouger et de tenter de reprendre le control de la situation, situation qui nous échappe et qui ne peut être réglé par des politiques individualistes menées dans la méfiance mutuelle et sans aucune compréhension des nouvelles forces qui viennent d’entrer en jeux ? Je ne pense pas que nous n’arrivions à quoi que ce soit sans prendre de risque.
Et si nous ne prenons pas ces risques, je crains que cela ne précipite les problèmes et ne cause de plus grand maux que si nous agissons. Je vous prie de comprendre mon point de vue, à défaut de l’accepter. Et puis, je ne pars pas en guerre messieurs, je vais assister au mariage d’un jeune homme que j’ai connu toute petite et qui s’apparente à un cousin pour moi !
Je vous remercie de vous être déplacé, si vous avez des recommandations particulières à propos de mon escorte jusqu’Archadia, n’hésitez pas à me les communiquer. La session du jour est terminée.
»

Et sans leur laisser le temps de protester, elle quitta la salle avec un début de migraine. Elle venait de prendre la décision la plus autoritaire depuis son intronisation, mais ils ne lui avaient pas laisser le choix. A les écouter elle passerait sa vie derrière un bureau a signer des papiers en laissant le monde s'écrouler au dehors des murs du palais ! Insupportable comportement conservateur !

Quoiqu'il en soit, elle avait encore du travail, et devait notamment réfléchir à la liste de personne qui l'accompagnerait dans ce déplacement. Il lui fallait des personnes de confiance qui avait du grain dans la cervelle, et elle avait justement en tête quelqu'un dans le rôle de sa suivante...

Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 460
« Messages : 106
» Localisation : Rabanastre.
avatar
Elowan Elfée Ondore • Deserving Successor
MessageSujet: Re: Audience royale ou réunion de famille ? [PV Elowan & Elwing] Dim 8 Déc - 13:10


Audience royale ou réunion de famille ?

ASHELIA, ELWING & ELOWAN


Affalé dans son fauteuil molletonné de satin vert et rembourré de coussins, il c'était subitement relevé puis avait lentement marché vers la fenêtre. Avant même de l'atteindre pour en relever un pan de rideau et regarder à l'extérieur, il c'était légèrement retourné vers toi, s'inclinant d'une manière magistralement solennelle et de répondre sur un ton tout aussi taquin :

« Si elle est vieille et gâteuse le problème ne devrait pas se poser.  »

Un sourire désinvolte était venu rehausser la commissure de sa lèvre, pour aussitôt s'évanouir. Cette fois, il jetait un regard futile à l'extérieur, croisant les bras. D'ici, il était possible d'entrevoir le parvis somptueusement dallé du palais duquel débouchait d'ailleurs une volée d'escaliers qui menaient au marché. Aux étoffes colorées, aux parfums et flagrances saturées d'épices de tous bords. Il soupira, pensif, avant de déclarer – sans pour autant décocher son regard de l'extérieur – ayant cru apercevoir l'un de ses gardes se démener avec une citadine :

« Je connais les limites de ce genre d'arrangement. Le chaos n'a pour le moment investit qu'une infime partie du continent Kerwon. La plupart des migrants pensent qu'il s'agit de tempêtes de myst, mais ne se doutent pas une seconde que le chaos en est à l'origine. Faire la fête réunira le peuple le temps qu'on s'esquisse ni vu ni ... »

Il se figea, puis se déplaça vers une autre fenêtre l'air de rien. Il avait ainsi une vue plus dégagée sur l'entrée du palais, et ce bien qu'elle fut lointaine vu d'ici. Attendez là, c'était Elwing qui venait de forcer l'entrée à ses … gardes ?

« … connu. Enfin. » lâcha t-il pour s'encourager à rester concentré sur le cœur du sujet. Il joua quelques secondes avec la sculpture d'une déité lambda qu'il avait trouvé sur le bureau, la faisant osciller dangereusement entre ses doigts « Le plus dur sera de convaincre les vieux du conseil. » il s'avança vers toi, posant une main ferme sur ton épaule. C'était toujours aussi drôle de voir qu'en deux ans à peine il l'avait surplombé. Petits, on leur faisait souvent la remarque comme quoi ils se ressemblaient beaucoup en raison de leur taille très similaire et le trouble qu'avait semé la petite princesse en appelant affectueusement le marquis « Oncle ». Mais elle ne venait plus se réfugier sur les genoux de ce dernier en traitant Elowan de mauvais joueur. Ce qu'il avait toujours été, au fond.

« Si jamais il t'embêtent, tu n'auras qu'à tout me rapporter. J'irais leur botter les fesses. ». Même s'il s'avait pertinemment que tu n'en aurais pas besoin. Il te tapota affectueusement l'épaule puis fit un signe à Jorah avant de quitter hâtivement le petit salon pour s'élancer dans les couloirs. Il y avait entre ces royales murs un invité de marque ...
Voir le profil de l'utilisateur


« Gils : 219
« Messages : 38
» Localisation : Rabanastre
avatar
Elwing • Professional Thief
MessageSujet: Re: Audience royale ou réunion de famille ? [PV Elowan & Elwing] Dim 15 Déc - 20:33

Elwing n'avait pas attendu longtemps avant de se lancer à la poursuite de ce malfrat, leurs comptes étant pourtant réglé pendant la guerre il fallait qu'il continue à la mettre hors d'elle. Voler une voleuse, outrée par ce geste Elwing s'élança dans le quartier résidentielle en direction du palais royale de Rabanastre. Elle savait pertinemment que d'agir ainsi allait forcement l'attirer au palais... que lui voulait-il ? Elwing se dit que la seule façon de le savoir est d'aller botter les fesses de ce blondinet. Traversant les toits avec une agilité remarquable, Elwing arriva vite devant les portes du palais qui semblaient bien gardée... elles semblaient seulement. Descendant du toit résidentiel d'un saut, Elwing se fixa devant les gardes ceux-ci ne faisant pas attention à elle. Elle s'avança, les gardes se mirent en position pour faire halte à la jeune femme.

-Halte ! Qui va là ?

Elwing ne répondit pas et continua d’avancer dans la même direction bientôt à quelques mètres des gardes, ceux-ci brandirent leurs armes tandis le deuxième garde semblait reconnaître la jeune femme.

-Tu ne serais pas cette sale voleuse du marché de Mussul ?!!

-Quoi ? C’est elle ? Cette peste à fait perdre plusieurs milliers de gils aux touristes ainsi donc à notre royaume !!?

Elwing souri légèrement et s’amusa de cette scène, elle savait qu’elle était populaire mais de là à se faire reconnaître par des gardes de sa Majesté, c’était un honneur. Avant que les gardes ne ruent sur elle, Elwing leur posa une question :

-Elowan Elfée Ondore … dit-elle tout bas.

Les gardes s’arrêtèrent sur leur lancée, en baragouinant tout fort sur leur incompréhension : « Hein ? » « Qu’est-ce qu’elle raconte ? » « Ne l’écoutez pas arrêtez là ! » « Cette sorcière nous jette peut-être un sort ! » etc… etc… Quoiqu’il en soit, Elwing répéta cette fois d’un ton plus fort :

-Où est Elowan Elfée Ondore ?!!

Sans même que les gardes ne percutent sa demande, Elwing fonça droit vers eux, s’élançant dans les airs pour atterrir dans leurs dos et les désarmés d’un coup. Cette technique lui à été apprise en réalité par Elowan pendant la guerre, il savait désarmer un ennemi très rapidement, c’était un avantage plutôt que la primitive technique du « je fonce dans le tas ». Cependant, mêlée à son agilité, Elwing a pu maîtriser cette technique bien plus de fois que celui qui lui avait justement apprise. Mettant les gardes à genou, Elwing repensait à cette époque où elle avait apprise, cependant ce moment subtile de nostalgie s’est vite fait écraser, écrabouiller par cette image d’Elowan ayant le gagne-pain de la jeune femme perçu le matin même.

-Je vais l’anéantir… se chuchota à elle –même.

Il fallait faire vite, les gardes qu’elle avait désarmés et assommés entre temps, n’allaient pas tarder à se réveiller et ainsi donner l’alerte. A l’intérieur de cet immense palais, elle se faufila du mieux qu’elle pouvait, personne n’avait réussi à la voir depuis qu’elle s’était infiltrée dans le palais mais ça n’allait tarder. Les pièces se comptait par dizaines … centaines, il fut un véritable labyrinthe pour cette jeune femme bien qu’habituée aux égouts complexes de Rabanastre. Ces égouts allaient même lui servir de porte de sortie lorsqu’elle aurait retrouvé Elowan. Le fait qu’Elowan l’attire ici était d’une telle insulte pour la jeune femme mais elle tenta de se calmer. En effet, elle avait une fois encore trouvé un avantage à cette attaque direct, elle commença tout bonnement à se servir dans le palais, autant être ici autant en profiter, non ? Toutes les petites babioles y passaient, elle arrivait même à devenir un pickpocket en volant directement les nobles qui étaient sur place.

Quelques minutes plus tard, s’étant logées dans une pièce qui était sans doute une salle de bain, Elwing resta et impressionnée et réticente à cette découverte. Cette pièce était tout bonnement somptueuse, la pièce en elle-même faisait la moitié de sa maison, il y avait un bain de la taille d’un lit et d’autres ameublements dont Elwing ne connaissais nullement l’existence. Elle s’enferma puis s’asseyait pour réfléchir, finalement pourquoi se battre ? Si Elowan savait qu’elle viendrait autant, qu’Elwing ne soit pas seule à chercher, il devait bouger ses fesses, pour la simple et bonne raison qu’en fait, ce qu’Elwing avait volé pendant son intrusion valait 10,100, 1000 voir 10000fois plus que ce Elowan lui avait piqué. Elwing se rendit compte qu’elle avait changé, qu’elle ne foncerait plus tête baissé et que son énervement entêté ne servait plus à rien, que ce dernier pouvait même mettre des gens de sa famille en danger. Après un long silence, des pas se firent entendre, Elwing sortit ses coutelas, attendit derrière la porte, elle pensait que des gardes venaient la chercher… Elle devait maintenant partir en passant par les égouts.
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Audience royale ou réunion de famille ? [PV Elowan & Elwing]

Audience royale ou réunion de famille ? [PV Elowan & Elwing]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Réunion de famille (pv Aaron)
» Réunion de famille [Arianne Martell]
» Réunion de famille[Pv Amaterasu]
» Réunion de famille [Syracuse en Sicile PV Ares]
» Réunion de famille [PV : Rafael Di Marzio]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gates-Of-Etro :: RÉGION DE DALMASCA :: RABANASTRE-